Vie des sociétes

Décret sur la documentation des prix de transfert

La Hongrie a aligné sa réglementation sur la documentation des prix de transfert en adoptant, conformément aux principes de l’OCDE, une documentation en trois points : Une déclaration pays par pays ; Un fichier principal ; et Un fichier local   L’emploi de la langue hongroise n’est pas obligatoire, mais on devra fournir une traduction hongroise en cas de demande des autorités.   1          Déclaration pays par pays (CBC, country by country) Cette obligation a été définie par…

Lire la suite

Posez-vous quelques questions avant de créer une société en Hongrie

Le statut de Kft (Sarl) est le plus courant et le plus simple. Ce statut ne véhicule pas, comme en France, l’image de petite société. En Hongrie des groupes internationaux de grande taille ont adopté la forme de Kft pour leur filiale en Hongrie, même lorsque celle-ci a déjà une grande usine ou bien a plusieurs milliers d’employés.   Il faut décider si la comptabilité sera tenue en HUF ou bien en EUR. Si la comptabilité est tenue en EUR, le capital social minimum sera de €10'000 (au lieu de HUF 3…

Lire la suite

Portail électronique des entreprises

À partir du 1er janvier 2018, dans un souci de modernisation, l'Administration hongroise (y compris les tribunaux) utilisera le Portail Électronique des Entreprises (Cégkapu) pour toute sa correspondance avec les entreprises ayant leur siège social en Hongrie. Les entreprises ont jusqu'au 31 décembre 2017 (le délai initial du 31 août 2017 a été prolongé) pour s'identifier et déposer l'adresse électronique qu'elles souhaitent voir utiliser.

Lire la suite

La reconstitution des fonds propres – Critiques du Fisc hongrois

Les capitaux propres d'une Kft (SARL) doivent toujours être supérieurs à 50% du capital social. Le code des sociétés prévoit en principe plusieurs façons de restaurer les capitaux propres: l'abandon de créance se traduit par un profit exceptionnel imposable dans les conditions normales, donc les entreprises essaient de résoudre ce problème par un versement complémentaire ou une augmentation de capital. Toutefois, le Fisc critique ces méthodes quand elles concernent des sociétés en…

Lire la suite