Portail électronique des entreprises

partager :

À partir du 1er janvier 2018, dans un souci de modernisation, l’Administration hongroise (y compris les tribunaux) utilisera le Portail Électronique des Entreprises (Cégkapu) pour toute sa correspondance avec les entreprises ayant leur siège social en Hongrie. Les entreprises ont jusqu’au 31 décembre 2017 (le délai initial du 31 août 2017 a été prolongé) pour s’identifier et déposer l’adresse électronique qu’elles souhaitent voir utiliser.

Les entreprises étrangères qui sont uniquement enregistrées à la TVA hongroise n’ont pas de siège social en Hongrie et sont donc dispensées de cette obligation.

Les entreprises doivent décider si elles souhaitent ou non créer une adresse électronique dédiée à cette correspondance. Dans ce cas bien sûr elles devront s’assurer que le courrier éventuellement reçu est bien lu et suivi chaque jour, puis transmis immédiatement à la personne compétente pour action. L’Administration peut effectivement envoyer des correspondances qui requièrent une réponse rapide de la part des entreprises destinataires.

Le portail électronique des entreprises est entièrement en Hongrois, ce qui peut poser des problèmes pour les dirigeants étrangers. Ceux-ci auront sans doute intérêt à se faire assister ou représenter par leur avocat (Il ne s’agit pas d’une obligation en relation avec la comptabilité et les cabinets comptables n’ont pas à intervenir dans cette procédure d’enregistrement).

À l’issue de la procédure d’enregistrement, les entreprises recevront électroniquement un accusé de réception.

Vous trouverez des informations complémentaires détaillées (en Hongrois) sur le site suivant: http://ekozig.mo.hu/node/209 

Réagissez

Votre nom (obligatoire)

Message

Entrez le code ici : captcha